Fin du réseau RTC

(réseau téléphonique commuté)

QUAND ET COMMENT ANTICIPER ?

Le Réseau RTC c’est quoi ?

Le Réseau Téléphonique Commuté est le réseau téléphonique historique, surtout développé autour des années 90, conçu pour un usage purement téléphonique de communications vocales interpersonnelles.

Tous les opérateurs dans le monde l’ont prévu, le réseau téléphonique RTC vit ses derniers mois, car ce réseau bas débit coûte de plus en plus cher à maintenir et reste gros consommateur d’énergie, certains commutateurs d’ancienne génération sont hérités de technologies électromécaniques datant parfois de plus de 30 ans, sans compter que les pièces de rechange, même si elles existent encore, se font de plus en plus rares et une réparation à l’identique peut aujourd’hui être bien plus coûteuse que l’investissement nécessaire à une migration vers de nouvelles technologies.

Le réseau cuivre lui reste conservé pour certaines liaisons dites spécialisées et pour les accès Internet via xDSL notamment, mais la consommation vocale sur ce Réseau RTC a baissé de près de 20% depuis fin 2019.

Calendrier étapes par étapes :

La période de préavis de fermetures fixée par l’Autorité des Telecom est de 5 ans, par plaques régionales.

Le compte à rebours a commencé il n’est déjà plus possible depuis le 4ème trimestre 2018 d’ouvrir de lignes analogiques en Métropole.

Toute ouverture de ligne ne peut s’exécuter que sur la technologie Voix sur IP VoIP, depuis cette date.

Au 4ème trimestre 2019, est programmée la fin des offres multilignes pour les professionnels et entreprises, il s’agit là des lignes dites T0 et Numéris.

Les fermetures techniques effectives se feront ensuite progressivement à partir de fin 2023, pour laisser le temps aux utilisateurs de migrer leurs usages vers d’autres technologies.

Au terme des 5 années de calendrier, si vous n’avez toujours pas migré, vous n’aurez plus accès au service de téléphonie fixe via RTC, il vous faudra alors contracter une nouvelle offre sur de la VoIP.

Il est préférable d’anticiper cette migration dans les meilleurs délais car si vous attendez l’échéance de la fermeture technologique il sera beaucoup moins aisé de conserver votre numéro pour votre nouvelle offre et vous risquez d’avoir de lourds frais de mise en service.

L’arrêt de commercialisation : arrêt de commercialisation de nouvelles lignes RTC

  • Analogique (RTC) : arrêt le 15 novembre 2018
  • Numérique (RNIS T0) : arrêt le 15 novembre 2019
  • DOM Analogique (RTC) : arrêt le 15 novembre 2020
  • DOM Numérique (RNIS T0) : arrêt le 15 novembre 2021
  • L’arrêt technique : fermeture définitive du RTC
  • 1er lot de plaques : annonce en 2018, fermeture en 2023
  • 2nd lot de plaques : annonce en 2019, fermeture en 2024
  • 3ème lot de plaques : annonce en 2020, fermeture en 2025

Quels sont les différents usages RTC concernés par cette rupture technologique ?

Les différents usages professionnels qui transitent via le Réseau RTC sont encore nombreux et concernent :

  • Les transmissions modem
  • Les transmissions DTMF
  • L’alimentation électrique

Il y a naturellement les autocoms (PABX), standards téléphoniques dits traditionnels encore en place dans de nombreuses entreprises et collectivités.

Il y a notamment les fax, les badgeuses et pointeuses, les machines à affranchir le courrier postal, les téléalarmes et systèmes de télésurveillance, les ascenseurs, la détection de pannes des machines industrielles et leur télémaintenance, les terminaux de paiement…

Les entreprises vont donc devoir lister ces différents équipements physiques (Hardware) et envisager leur remplacement, le cas échéant elles vont devoir mettre en place des solutions de continuité de service (ajout de technologies dites passerelles permettant d’effectuer le lien avec la VoIP).

Le choix de la solution retenue dépendra d’un certain nombre de facteurs à prendre en compte avant d’envisager la migration uniquement de la Voix vers l’IP ou la migration de la Voix et de l’Infrastructure complète ToIP pour les usages de Téléphonie fixe, comme des autres équipements RTC.

Un Audit préalable permettra à CL SYSTEMS de relever l’ensemble des informations contractuelles liées à ces équipements, ainsi que l’ensemble des informations tarifaires et de faire un point sur l’état du câblage existant

Quelles sont les alternatives à la Téléphonie RTC ?

Définition VoIP

VoIP est un acronyme qui signifie : Voice Over Internet Protocol, pour faire plus simple, la Voix ou la Vidéo sont transmises par Internet.

Les premiers opérateurs de VoIP ont repris l’architecture traditionnelle de Téléphonie, alors que les opérateurs de seconde ou de troisième génération de VoIP offrent une architecture plus dynamique entre les utilisateurs.

Pour passer un appel en VoIP, l’utilisateur a besoin :

  • Soit d’un programme logiciel de téléphone SIP ou Softphone
  • Soit d’un équipement matériel nativement IP

Les appels passés par l’utilisateur dans les 2 cas peuvent être passés soit vers des numéros VoIP soit vers des numéros RTC.

Principe de Transmission de la VoIP

Lorsque vous effectuez un appel en VoIP votre voix est transformée en signal numérique, compressée et véhiculée en paquets.

 

  1. Numérisation
  2. Codage
  3. Mise en paquets et envoi
  4. Transmission dans le réseau IP
  5. Réception et remise en ordre
  6. Décodage
  7. Conversion Numérique

Migration VoIP

Après avoir réalisé un Audit de vos usages et vérifié l’état de votre câblage, il vous faudra un accès à Internet.

Migrer vos usages RTC et votre solution de téléphonie fixe est donc une bonne occasion pour vous de vérifier votre éligibilité à la Fibre Optique.

La VoIP bien que peu consommatrice en termes de débit, exige toutefois un lien stable en envoi et en réception pour fonctionner correctement et éviter les pertes de paquets et les dysfonctionnements et garantir ainsi une qualité irréprochable.

Les retours d’expérience négatifs suite au passage à la VoIP sont souvent le résultat de Liens Internet inadaptés.

Vous devez donc en fonction de votre éligibilité investir dans un lien à débit garanti et symétrique, afin d’éviter les pertes de paquets.

Dans le cas de figure d’une non-éligibilité à la Fibre Optique Mutualisée FTTH, si votre budget ne vous permet pas d’opter pour une Fibre Optique Dédiée CL SYSTEMS préconise dans ce cas un Lien Sdsl qui certes en termes de débit peut paraître moindre qu’un lien Vdsl, mais qui offre un débit garanti à 95% en envoi et en réception.

Les différentes solutions de continuité de service ou de migration totale de votre infrastructure sont étroitement liées aux conditions contractuelles qui entourent cet écosystème, vous pourrez ainsi adjoindre à vos équipements actuels des adaptateurs pour les prolonger quelques temps, tout en basculant la Voix vers l’IP (leur maintenance devient toutefois onéreuse et les pièces de rechange de moins en moins fabriquées) ou encore décider de préparer cette rupture technologique en profitant des nouveaux services qu’apportent les Communications Unifiées ou du Couplage téléphonie Informatique CTI, qui permet d’intégrer des solutions tout IP dans votre Système d’Information.

Pour cela un recensement des besoins des différents services opérationnels de l’entreprise permet de motiver votre futur choix, en tenant compte de vos contraintes : usage de la Visioconférence, constitution de Groupes d’Appels en lien avec les Outils Collaboratifs

Avantages du Tout IP

Pour les Entreprises :

  • Alignement des technologies IP
  • Meilleure rentabilité grâce à une installation et une administration simplifiées
  • Evolutivité illimitée
  • Parfaite intégration des sites distants
  • Facilité d’intégration des utilisateurs nomades
  • Optimisation du Télétravail
  • Maîtrise des coûts

    Pour les collaborateurs :

    • Collaboration facilitée
    • Flexibilité : libre choix du lieu et du support de travail
    • Gain de temps : intégration entre diverses applications
    • Mobilité accrue